viagra cialis

Science.gouv.fr

zoom_plus
Vous êtes ici
Accueil > Actualités

Prisonnières de la nuit : pourquoi les chauves-souris sont-elles nocturnes ?

Date : 11 janvier 2011

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65507.htm

Nächtlicher Anflug einer tropischen Blattnasenfledermaus an eine Frucht. Warum suchen Fledermäuse nicht tagsüber Nahrung? Copyright: Christian VoigtCommunément appelés chauves-souris, les membres de l’ordre des chiroptères sont des mammifères volants le plus souvent actifs la nuit. Cette règle s’applique à presque tous les représentants des deux sous-ordres de chiroptères : les microchiroptères (environ 800 espèces) et les mégachiroptères (environ 170 espèces, dont les fameuses roussettes).

En temps normal, les oiseaux s’orientent principalement grâce à leur vision et ont donc certaines difficultés à trouver leur chemin dans l’obscurité. Ce n’est pourtant pas le cas des chauves-souris, qui peuvent très bien voir dans le noir et n’ont aucun problème pour se déplacer grâce aux échos. Ces dernières devraient donc être en mesure de réaliser la même chose en pleine journée. Pourtant, l’absence des chauves-souris sous la lumière du soleil est une réalité. Pourquoi les chauves-souris sont-elles prisonnières de la nuit ?

Des chercheurs de l’Institut de recherche sur les animaux sauvages et de captivité (IZW) à Berlin ont découvert que les caractéristiques thermiques et énergétiques de la chauve-souris varient fortement entre le jour et la nuit. Des mesures comparatives de la température corporelle et du "coût" énergétique d’un vol de jour ou de nuit, ont montré que les chauves-souris ont tendance à surchauffer et à consommer plus d’énergie le jour. Christian Voigt, responsable des programmes de recherche, a expliqué que "les chauves-souris, contrairement aux oiseaux, n’ont pas de plumes isolantes. Elles ne peuvent donc pas se protéger de la chaleur du rayonnement solaire. La membrane qui constitue l’aile de la chauve-souris est nue, noire et parsemée de vaisseaux sanguins. Elle fonctionne ainsi comme un puissant collecteur de chaleur. L’énergie absorbée par les ailes de chauves-souris ne peut être suffisamment évacuée et entraîne donc une surchauffe de l’animal si ce dernier vole en journée".

Les chercheurs ont constaté que la température du corps des chauves-souris lors de vols courts de jour augmente, mais n’atteint pas un niveau critique dangereux pour leur santé. Par conséquent, les chauves-souris pourraient potentiellement être actives pendant la journée. L’inconvénient qu’ont les chauves-souris d’absorber la chaleur de cette manière, les a conduit à développer leur excellente capacité à mesurer les distances grâce aux échos. C’est ainsi qu’elles ont pu évoluer dans l’obscurité et sont devenues des animaux de nuit.

Pour en savoir plus :
Dr. Christian Voigt - Institut de recherche sur les animaux sauvages et de captivité (IZW) - tél. : +49 30 5168 517 - email : voigt@izw-berlin.de

Source :
Bulletin Electronique Allemagne numéro 510 (6/01/2011) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65507.htm

 

 


Voir le site
 
 
 
  Retour en haut de page