Les échos de la blogosphère - 1ère édition de 2012 : la chirurgie réfractive, le paradoxe du chat de Schrödinger, les fractions continues, le métier de chercheur... - Sciences fondamentales - Mathématiques - vignette_ressource_chat.jpg Actualités Les échos de la blogosphère ... - Actualités - Science.gouv.fr

Science.gouv.fr

zoom_plus

Les échos de la blogosphère - 1ère édition de 2012 : la chirurgie réfractive, le paradoxe du chat de Schrödinger, les fractions continues, le métier de chercheur...

Date : 08 janvier 2012

En 2012, Science.gouv poursuit son partenariat avec la communauté de blogs scientifiques francophones le C@fé des sciences. Retrouvez notre premier rendez-vous de l’année des "Echos de la blogosphère" : une sélection de billets, dans des disciplines variées - mathématiques, médecine, physique, sciences de la vie... sans oublier des réflexions sur l’organisation de la science et l’activité des chercheurs. Bonne lecture !

 

A quel niveau de la cornée agit la chirurgie réfractive ?

23 décembre 2011 - Pour corriger les défauts visuels tels que la myopie ou l’hypermétropie, le port des lunettes était longtemps la seule solution. De connotation péjorative (« bigleux », « miro », « cul de bouteille »...), les lunettes osent maintenant affirmer une esthétique revendiquée avec la multiplication des formes et des couleurs. Ensuite, sont venues les lentilles qui permettent de s’affranchir des lunettes mais ces dernières restent indispensables en cas de perte de lentilles, de sécheresse oculaire ou de mal de tête. Dernièrement, une avancée chirurgicale existe depuis une dizaine d’années pour se passer complètement des lunettes sur plusieurs années : la chirurgie réfractive. Il s’agit d’une opération au laser qui agit sur la cornée pour rectifier les défauts visuels. Mais qu’est-ce que la cornée est à quel niveau agit exactement le laser ?
Lire la suite sur le blog Sirtin science

Noël, un sujet de recherche scientifique

26 décembre 2011 - Pour célébrer les fêtes de fin d’année, j’ai voulu écrire un article de saison. Je me suis donc mis en tête de faire une recherche biblio sur les articles scientifiques traitant de Noël. J’ai donc ouvert ma base de données préférée, et j’ai cherché le mot "Christmas"
Lire la suite sur le blog Science étonnante


Dossier - Le paradoxe du chat de Schrödinger

 

21 décembre 2011 - L’expérience du chat de Schrödinger fut imaginée en 1935 par le physicien Erwin Schrödinger, afin de mettre en évidence des supposées lacunes dans l’interprétation de la physique quantique appliquée aux objets quotidiens faite par l’Ecole de Copenhague. L’Ecole Copenhague est un courant de pensée en physique qui a pris place au XXème siècle et qui présente la mécanique quantique comme un simple instrument de prédiction. De nombreux grands physiciens se sont inscrit dans ce courant comme Niels Bohr, Werner Heisenberg, Max Born...Mais, Schrödinger, avec son expérience du chat, a voulu illustrer le problème qu’on appelleproblème de la mesure, un problème qui trouve sa source dans l’interprétation purement prédicitive de la physique quantique telle que la décrit l’Ecole de Copenhague.
Lire la suite sur PodcastScience.fm

De l’esthétique des fractions continues

18 décembre 2011 - La récente livraison de BibNum (à laquelle j’ai contribué) me fait fantasmer sur les fractions continues. Au XVIIIe et au XIXe siècles, les mathématiciens manipulaient couramment ces objets, quasiment abandonnés depuis ! Galois himself n’est pas en reste, puisque son premier article, à 18 ans, porte sur les fractions continues.
Lire la suite sur le blog Les indispensables mathématiques et physiques

Le chercheur fait ses expériences et résout des équations ?

18 décembre 2011 - Voici un dernier extrait du livre collectif Les scientifiques jouent-ils aux dés? « Quand on demande à des enfants de dessiner un chercheur, ils pensent généralement à la blouse blanche, au tableau rempli d’équations et aux éprouvettes. Dans leur tête, le chercheur est donc bien celui qui fait des expériences et des résout des équations. Mais cette idée se retrouve plus largement au sein du grand public, entretenue par des figures comme le professeur Tournesol qui n’hésite jamais à expérimenter et à bricoler, seul dans l’atelier qui lui sert de laboratoire. Pourtant, les albums de Tintin regorgent d’autres figures de savants comme l’archéologue Philémon Siclone dans ’’Les cigares du pharaon’’ ou le sigillographe (historien spécialiste des sceaux) Nestor Halambique dans ’’Le sceptre d’Ottokar’’. Ceux-là incarnent un autre visage de la science, plus discret car peut-être moins photogénique : les sciences humaines et sociales auxquelles se rattachent l’archéologie ou l’histoire mais aussi la géographie, la sociologie, la communication, l’anthropologie, les sciences politiques, la linguistique... »
Lire la suite sur La science, la cité

Crédits iconographiques :

Schéma de cornée © Ophtasurf, 2000-2011
Boule de noël CC By 2.0 Paparutzi
Chat CC BY 2.0 Goodrob13
Extrait de la couverture du livre "Les scientifiques jouent-ils aux dés ?"

 
 
 
  Retour en haut de page